Qui sommes nous ?

Notre histoire …

Tout commence en 2015, lorsqu’une habitante de la ville de Cachan découvre le concept des Accorderies, tout droit importé du Québec, à l’occasion d’un séjour chez des amis eux-mêmes très impliqués dans le Réseau des Accorderies de France. L’initiative lui plaît, c’est ainsi qu’elle décide de mobiliser plusieurs personnes autour de ce beau projet une fois de retour à Cachan.

Plusieurs rencontres ont permis de faire connaître les grands principes d’une Accorderie et de réfléchir à l’intérêt d’un projet de ce type à Cachan. Une équipe de Cachanais.e.s motivé.e.s s’est alors constituée pour approfondir la réflexion. C’est ainsi qu’est née, en décembre 2016, l’association Passeurs de temps qui porte le projet de l’Accorderie de Cachan.

L’association se rapproche du Réseau des Accorderies de France et avec d’autres accorderies et entame les démarches pour obtenir l’agrément “Accorderie”. En parallèle, différents contacts ont été pris avec les partenaires potentiels du territoire afin de solliciter des appuis et des financements. Le projet a été présenté aux habitant.e.s et aux associations de Cachan à diverses occasions, ainsi qu’à plusieurs élu.e.s de la Ville. Tous ces acteurs ont été très réceptifs et ont montré leur soutien à cette initiative citoyenne qui fait sens sur le territoire.

Ainsi, en quelques mois, ce sont pas moins de 250 personnes qui se sont montrées intéressées pour devenir accordeur.euse !

Mais le groupe porteur de ce projet a dû faire face à une difficulté majeure, commune à la plupart des associations : celle de trouver un local, condition sine qua none pour l’obtention de l’agrément par le Réseau des Accorderies de France. Dans un contexte foncier particulièrement tendu en ’Ile de France, cette difficulté a longtemps constitué le principal obstacle à la mise en œuvre du projet.  La situation s’est débloquée en octobre 2018 avec la mise à disposition par la Ville de Cachan d’un local au coeur de la Cité-Jardins. Des permanences hebdomadaires sont alors tenues par le groupe porteur afin de faire connaître l’initiative aux habitants du quartier et initier une dynamique locale.

En mars 2019, le projet a reçu l’agrément “Accorderie” du Réseau des Accorderies de France et le mois suivant l’association procède à l’embauche de l’animatrice de l’Accorderie de Cachan. L’Accorderie démarre officiellement ses activités au 01 juin 2019.

A ce jour, l’Accorderie de Cachan c’est : une trentaine d’accordeur.euses inscrit.e.s, une soixantaine d’offres  et une cinquantaine de demandes de services publiées sur l’espace-membre … et on l’espère d’ici la fin de l’année 2019, des miliers d’heures échangées !

Nos valeurs

Nos principales motivations sont celles du partage et de la rencontre : permettre des rencontres humaines simples, sans moyens matériels autres que les savoir-faire des uns et des autres, en décloisonnant nos vies et nos quartiers.

L’Accorderie est ouverte à tou.te.s sans distinction. Tous les services et savoir-faire se valent et peuvent être échangés de manière égalitaire sur la base du temps.

1 heure de service reçu = 1 heure de service rendu

L’Accorderie permet à chacun.e de prendre conscience de ses compétences, de renforcer sa confiance et développer son pouvoir d’agir. Elle contribue à améliorer la qualité de vie de ses membres et favorise le lien social.

Notre gouvernance

Le fonctionnement de l’Accorderie est assuré par les accordeurs.euses, c’est à dire les habitant.e.s qui échangent des services et participent à la vie quotidienne de l’Accorderie.

L’Accorderie de Cachan fonctionne grâce à l’implication de chacun.e dans la structure.

La gouvernance est collégiale et s’appuie sur :

– Un Conseil d’Administration composé de membres élus par l’Assemblée Général

– Une animatrice, salariée de l’Accorderie

– Des commissions ouvertes à tou.te.s les accordeurs.euses, chargées du fonctionnement courant et du développement des projets.